> Vie de célibataire > Dossier Psychologies - Le Célibat dans tous ses états

Vie de célibataire

Dossier Psychologies - Le Célibat dans tous ses états

Le Célibat dans tous ses états

Les hommes et les femmes ne sont pas célibataires de la même façon à 20, 35 ou 50 ans. Parship vous propose avec le magazine Psychologies de décrypter cette semaine les enjeux de la vie en solo selon l'âge et le sexe.

1. Entre 20 et 30 ans : l'insouciance

A cet âge, pas de différence entre les filles et les garçons dans la manière de vivre le célibat. Célibat qui rime avec aventures, rigolade et " éclate " selon Jérémie, 22 ans. C'est l'époque des aventures amoureuses, de la vie sexuelle intense, de la séduction. L'adolescence s'allongeant, les responsabilités restent lointaines. Comme le dit Jérémy, " le week-end, on sort, on drague ".

2. A partir de 30 ans : l'urgence

Vers la trentaine, tout change, et le célibat est vécu différemment selon le sexe. Pour les jeunes femmes, l'envie de fonder un foyer et d'avoir des enfants se fait pressante. Le syndrome de la Sainte-Catherine se manifeste, avec les premières inquiétudes sur l'avenir sentimental et familial. Clélia, journaliste, 22 ans, en témoigne : " J'ai bien profité de la vie, j'ai connu beaucoup d'hommes, j'ai vécu une histoire d'amour qui a mal fini, et j'ai beaucoup travaillé pour me faire une place. Mais aujourd'hui, je désire passer à autre chose. Je ne veux pas me retrouver à 40 ans, seule le soir devant mon ordi. J'ai envie d'enfants, d'un homme... " Chez les jeunes hommes, le besoin existe, mais moins massivement. Le célibat est encore vécu joyeusement... " Je voudrais avoir des enfants, mais pas tout de suite... ", prévient Renaud, 28 ans.

3. Entre 35 et 45 ans : la résilience

Cette tranche d'âge est concernée par le célibat dit " secondaire ". On a vécu en couple, on s'est mariés, on a divorcé, on s'est séparés... Là encore, la ligne de partage passe entre les sexes : les femmes seules qui vivent la monoparentalité sont plus nombreuses que les hommes. Et la solitude est davantage leur lot. Pourtant, les mentalités bougent. Nombreux sont les célibataires à " temps partiel ". Ni vraiment avec toi ni sans toi. Ils vivent en couple de temps en temps. Peur de s'engager, désir de revivre l'adolescence ? Peut-être... Mais aussi le désir d'accomplissement personnel, de vivre le meilleur et de refuser le pire.

4. Après 50 ans : l'exigence

Chez les séniors, le célibat est une réalité douloureuse, surtout pour les femmes : après 50 ans, elles sont de plus en plus seules, et il leur devient très difficile de retrouver un partenaire. Alors que les hommes de la même tranche d'âge refont plus fréquemment leur vie avec une partenaire de 10 à 15 ans leur cadette... Du côté des relations amoureuses des femmes plus âgées, les mentalités n'ont pas encore changé. Mais elles bougent pour les deux sexes en ce qui concerne les séparations : après 30 ans de vie commune, de plus en plus d'hommes et de femmes n'hésitent pas à divorcer.

Par Christilla Pellé-Douël

Testez Parship gratuitement

Je suis :
Je cherche :

En cliquant sur « Trouvez l'amour », vous acceptez nos Conditions Générales et déclarez avoir lu nos conditions de protection des données.

Error with static Resources (Error: 418)